Le Jardin ouvrira le 15 Mars 2018 et fermera le 4 Novembre 2018.
Histoire

Histoire

«Un beau jardin n’a pas besoin d’être grand, mais il doit être la réalisation de vo-tre rêve, même s’il est seulement quelques deux mètres carrés de large et se trouve sur votre balcon».

Avec ces mots le Capitaine Neil Mc Eacharn, à qui on doit la naissance de ces jardins merveilleux, expliquait sa philosophie. Les plan-tes de Villa Taranto, en effet, ont été disposées avec une sensibilité d’artiste, dans un cadre de beauté entre le lac et les montagnes.

Les jardins accueillent beaucoup de milliers de plantes, provenant de tous le cotés du monde, et de très rares collections. Parmi les réalisations les plus importantes, on peut mentionner: le ‘Petit Val’ (la ‘Valletta’), qui a été réalisé après des tra-vaux d’excavation imposants; l’installation d’irrigation, qui permit de pomper l’eau du lac directement dans un réservoir de grande capacité et de la distribuer dans tous les coins de la propriété; le ‘Jardins à terrasses’, avec leurs petites cas-cades, la piscine, les bassins pour les nymphées et les fleurs de lotus; le ‘Jardin d’hiver’ et le ‘Jardin palustre’; des fontaines ornementales et des jeux d’eau. Après avoir ainsi réalisé son jardin, qu’il appela Villa Taranto, à la mémoire d’un de ses ancêtres, le Maréchal Mc Donald, qui avait été nommé Duc de Taranto par Napoléon, le Capitaine voulut que le sens de son œuvre gentille et puissante puisse persister dans le temps et, avec un exemple d’exquise générosité, il donna sa propriété à l’état italien, exprimant le désir que son œuvre ait une continuité à l’avenir.

Aujourd’hui le patrimoine botanique des jardins de Villa Taranto est énorme: il comprend environ 1.000 plantes pas autochtone et environ 20.000 variétés et espèces de particulière importance botanique. La Villa n’est pas visitable, parce qu’elle est actuellement le siège de la Préfecture de la nouvelle Province du Verbano–Cusio–Ossola.

Depuis 1952 les jardins sont ouverts au publique, du mois d’avril au mois d’octobre. Désormais, le nombre des visiteurs est supérieur aux 150.000 unités par an. De L’Australie, des Amériques, de l’Europe, de tous les cotés du monde, de nombreux groupes de spécialistes et d’amateurs arrivent à Villa Taranto, attirés par l’intéressante collection botanique, par la parfaite organisation et par la très gentille hospitalité.

Le Capitaine Mc Eacharn mourut le 18 avril 1964. Ses dépouilles mortelles reposent aujourd’hui, avec celles de la famille de son Administrateur, M Antonio Cappelletto, dans une chapelle–mausolée qui fut bâtie expressément dans les jardins. Aujourd’hui, l’œuvre onéreuse de l’entretien du complexe est soutenue par l’Ente Giardini Villa Taranto ‘Cap. Neil Mc Eacharn’, avec le but de conserver à l’Italie et au monde entier cet incomparable paradis de la botanique et des beautés naturelles.

En visitant les Jardins, chacun des visiteurs retrouvera des décors intimes et des figurations fantastiques cachées dans les transparences de l’eau, ou dans les étendues des fleures mystérieuses, sacrées à la mythologie égyptienne. Du romantique ‘Petit Val’ (la Valletta) à l’étendue des Ericacées, des serres avec la ‘Victoria Amazonica’ aux allées d’Azalées, Erables, Rhododendrons et Camélias, des jardins des Dahlias, avec plus de 300 variétés, aux milliers de couleurs des floraisons automnales , sur le fond des Jardins à l’Italienne, ou dans le rideau d’or de l’automne, Villa Taranto nous offre autant d’inoubliables images de sa beauté toujours renouvelée.